Aller au contenu principal

Les déchets

La gestion des déchets est une compétence de la Métropole Rouen Normandie qui prend en charge la collecte en porte à porte, la collecte en apport volontaire et les déchetteries.

La collecte et le tri

La Métropole distribue chaque année, fin décembre, un guide rappelant les consignes de tri, les jours de collectes, les adresses des déchetteries et les jours de distribution de sacs.

Attention : depuis le 1er juillet 2016, le verre est collecté en apport volontaire, grâce à 52 colonnes implantées sur la commune : consulter le plan des colonnes d'apport volontaire

Les déchetteries

Les déchetteries sont ouvertes aux particuliers résidant dans l'une des 71 communes de la Métropole, sur présentation d'un justificatif de domicile.

Deux sont situées à proximité de Mont-Saint-Aignan :

  • Bois-Guillaume, 2001 rue Herbeuse : mardi, mercredi jeudi et samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h30 et vendredi de 9h à 11h45
  • Maromme, Saint-Jean du Cardonnay, côte de la Valette : tous les jours de 8h à 19h sauf le 1er janvier, le lundi de Pâques, le 1er mai, le 14 juillet, le 15 août, le 11 novembre et le 25 décembre.

Le ramassage des encombrants

Un service de ramassage des encombrants à domicile est offert aux particuliers par la Métropole. Cette collecte s’effectue sur rendez-vous, en contactant Ma Métropole au 0800 021 021. Ce service concerne les objets volumineux non polluants tels que les meubles, la ferraille, les sanitaires, les jouets, la laine de verre, la literie, la moquette, les palettes, les planches, le grillage...

Le compostage

Le compostage est un processus naturel de transformation de matières organiques par des micro-organismes (bactéries, champignons, vers…). Le compost ainsi obtenu est un engrais naturel, utile pour le jardin ou le potager. La Métropole propose, moyennant une participation financière, des composteurs pour l'habitat individuel et collectif.

L'incinération des déchets et leur valorisation

L'usine VESTA permet l'incinération des déchets ménagers et des déchets industriels et commerciaux banals (DICB) du syndicat mixte d'élimination des déchets de l'arrondissement de Rouen (Smedar), à savoir 164 communes dont le territoire de la Métropole. Elle est, de plus, la seule unité du département de la Seine-Maritime équipée pour réceptionner et incinérer les déchets d'activités de soins.

La capacité d'incinération de l'usine s'élève à 325 000 tonnes par an. Elle est pour cela dotée de trois lignes d'incinération identiques qui traitent chacune 14,5 tonnes de déchets par heure. Les fours brûlent les déchets en auto-combustion 24h/24, tous les jours de l'année.

Les fumées et les gaz issus de la combustion circulent dans les chaudières où s'opère l'échange de chaleur. L'incinération des déchets devient alors une source d'énergie. L'eau est envoyée dans des chaudières. Elle est préalablement filtrée, déminéralisée et dégazée grâce à un passage dans un dégazeur thermique. Ce dernier permet d'enlever les dernières traces d'oxygène (pour éviter de provoquer un phénomène de corrosion de la chaudière). L'eau est également préchauffée à 130°C avant d'arriver au niveau des fours. En sortie de chaudière, la température de la vapeur d'eau est de 395°C et la pression de 36 bars absolus. Elle peut ainsi alimenter le turbo-alternateur d'une puissance de 32 mégaWatts, l'équivalent de la puissance nécessaire pour alimenter une ville comme Rouen. L'énergie électrique est consommée pour une faible partie par les installations de VESTA, le reste, soit 80% de la production, est revendu à Électricité de France et permet une recette annuelle de près de 6 millions d'euros.