Aller au contenu principal

Le plan communal de sauvegarde

Le plan communal de sauvegarde (PCS), réalisé à l'échelle communale et sous la responsabilité du Maire, permet de planifier les actions à mettre en œuvre en cas de survenance d'événements majeurs naturels, technologiques, sanitaires, etc. Il prévoit l'organisation nécessaire pour assurer l'alerte, l'information, la protection et le soutien de la population au regard des risques qu'elle encourt.

Le PCS est déclenché en cas de survenance d'un événement majeur, par la Préfecture, en lien avec les services de secours. Il est obligatoire dans les communes dotées d'un plan de prévention des risques naturels prévisibles ou comprises dans le champ d'application d'un plan particulier d'intervention. La commune de Mont-Saint-Aignan est concernée au titre de cette dernière hypothèse en raison de la présence des sites industriels de l'agglomération rouennaise.

En parallèle du PCS, si le risque survient sur le temps scolaire (ou sur le temps périscolaire du midi), les écoles disposent de plans particuliers de mise en sécurité (PPMS) qui doivent être mis en œuvre par la direction de l'établissement.

La Ville héberge, pour le compte de l'État, deux sirènes d'alerte et d'information de la population, l'une sur le toit du Rexy qui sonne tous les premiers mercredis de chaque mois, l'autre sur celui du parc de l'Aubette dont la reprise d'activité est en cours.