Aller au contenu principal

Le budget 2021 est adopté

Le 25 mars dernier, le budget 2021 a été adopté en conseil municipal. Il s'élève à 24,5 millions d'euros, investissement et fonctionnement confondus. Et pour la 20e année consécutive le niveau de fiscalité communal reste stable.

Vue d'ensemble du budget

Dans les grandes lignes, ce budget de 21 millions d'euros en fonctionnement et de 3,5 millions d'euros en investisssement, fait la part belle à :

  • l'enfance et la jeunesse avec 7 M€ pour rénover les groupes scolaires, acquérir de nouveaux matériels et équipements pour les 0/3 ans, offrir des conditions d’apprentissage favorables aux écoliers, proposer des activités périscolaires et des animations, offrir un service de restauration municipale, assurer un nettoyage renforcé des écoles dans le cadre de la pandémie…
  • l'état civil, la maintenance et la modernisation des services publics avec 2,5 M€ pour agrandir le cimetière, poursuivre le déploiement de la fibre optique dans les bâtiments publics, améliorer les équipements de proximité, acquérir de nouveaux logiciels et assurer des opérations de maintenance, renouveler le matériel technique, intensifier le programme de sécurité incendie…
  • aux aménagements urbains et paysagés ainsi qu'au développement durable avec 2,3 M€ pour entretenir et embellir les espaces publics et les espaces verts, engager des études d’urbanismes et acquérir des biens, réduire notre empreinte énergétique, finaliser le schéma directeur immobilier pour garantir une gestion proactive et responsable du patrimoine municipal, installer et entretenir les aires de jeux…
  • la culture avec 1,8 M€ pour programmer des spectacles et des séances de cinéma pour tous, proposer des cours d’enseignement artistique, subventionner les associations culturelles…
  • le sport avec 1,2 M€ pour remplacer l’éclairage du stade de rugby Boucicaut, maintenir les équipements sportifs en bon état, lancer une étude sur la mise en œuvre du tennis padel, soutenir les associations sportives…
  • la solidarité et les aînés avec 0,9 M€ (hors budget CCAS en tant qu'établissement public autonome) pour renforcer l’aide au CCAS en augmentant sa subvention en faveur des plus fragiles, prévenir l’isolement, soutenir les commerçants fragilisés par la crise via une remise gracieuse des droits de terrasse, offrir des animations aux aînés, mener des actions de solidarité à destination des jeunes, mettre en service de nouveaux défibrillateurs…
  • la sécurité et la tranquillité des espaces publics avec 0,5 M€ pour le fonctionnement du service de police municipale et acquisition d’outils de prévention tels que des caméras piétons et un cinémomètre.
  • l'autofinancement, les charges à caractère général et financière, les fluides et services ressources nécessaires au bon fonctionnement de la collectivité, les versements à la Métropole pour 8,3 M€

Cette répartition comprend le fonctionnement et l'investissement confondus ainsi qu'une répartition de la masse salariale par secteur d'activité.